Glénicois, Glénicoises,

Triste année 2020 !
La progression du Covid semble exponentielle.
Aujourd’hui, le virus circule activement dans notre département épargné par la première vague. En mai, la mairie et l’école ont mis en place le protocole sanitaire et l’ont toujours maintenu avec sérieux. Le renforcement lié aux dernières directives ne modifie d’ailleurs rien pour notre école maternelle. Nos associations ont également été très impactées, pour autant, l’annulation de la quasi-totalité des animations a été un choix judicieux. De par la nature de la pandémie, la santé de l’un est liée à la santé de l’autre. Nous côtoyer demande une prudence que nous ne pouvons pas feindre de méconnaitre. Le COVID appelle le civisme et la solidarité et c’est tous ensemble que nous en sortirons.

En 2020, l’eau et l’assainissement, historiquement confiés aux communes, sont entrés dans le périmètre des compétences obligatoires de la Communauté d’Agglomération du Grand Guéret. Ce transfert conduit à organiser un service communautaire à partir de situations souvent très disparates aussi bien en termes de qualité des réseaux et d’organisation du service qu’en termes de budgets et de tarifs. Notre réseau communal est de très bonne qualité, son budget montrait, à sa clôture (31-12-2019), une excellente structure financière. C’est donc un dossier parfaitement sain et transparent qui a été transmis à la communauté d’agglomération. Ce transfert de compétence doit être l’occasion de travailler à une stratégie territoriale autour de la gestion de l’eau. Les incertitudes sont encore lourdes et l’enjeu est énorme.

L’année a été trop courte pour mener à bien tous les projets prévus. Les investissements ont porté principalement sur la voirie et les travaux à l’école. Du matériel informatique a été changé et le véhicule communal va être remplacé par une voiture électrique, achetée à un tarif très avantageux par l’intermédiaire du SDEC, cela répond à la volonté des élus en matière de développement durable.

Consciente que les fêtes de fin d’année sont des périodes de bonheur partagé, mais aussi des moments plus difficiles à passer pour certains, j’ai une pensée sincère et chaleureuse pour les plus défavorisés et pour ceux qui, cette année, ont traversé des épreuves.

Au nom du Conseil Municipal et en mon nom, je vous souhaite de très belles fêtes de fin d’année, une énergie pour aller de l’avant, une bienveillance qui favorise la vie collective et un optimisme qui éclairera le quotidien en 2021.

Marie-France Dalot